Concerts subaquatiques

In Corpus
Festival Faust de Toulouse 1994

Piscine Olympique de Toulouse.

La musique subaquatique est générée par l'interactivité du public avec une importante régie d’instruments électroniques, via des caméras numériques.

Celles-ci sont placées dans le bassin - ainsi qu’au dessus – et captent dans des zones précises la position des participants (en surface, en profondeur). Le système détecte également les formations de groupe ainsi que les couleurs portées par les participants.

Trois danseurs du groupe franco italien Corpus Art Ballet (dirigé par le chorégraphe Circo Carcatella) créent des figures d’apesanteur en plongée et invitent l'audience à les rejoindre au sein d’un univers fantasque conçu par le plasticien Lyonel Kouro.

Il y a plus de vingt ans cette œuvre était une réaction aux « réalités virtuelles » qui proposait d’habiller l’homme de casques, gants et autres extensions numériques pour « naviguer » dans des mondes tridimensionnels.

 

In Corpus, débarrasse le participant de toutes ces prothèses et le propulse réellement dans la gravité zéro avec une absolue transparence de systèmes.

L’irréel est réalisé. Le corps retrouvé.

Faust D'or du spectacle multimédia 1994

Prix Ars Electronica 1996 catégorie Art Interactif.


Composition et direction artistique
Michel REDOLFI
Ingénieur du son
Dan HARRIS
Coordination subaquatique
François de DOMAHIDY
Production STUDIO AUDIONAUTE

AUDIONAUTE 2017

contact