design sonore

Paysages & Résonances

Installations sonores et musicales
avec les fauteuils audio-solaires SONOPTERES
jardins de la Villa Thuret à  Antibes
Serre de la Madone à Menton
Villa Kerylos à Beaulieu

 



Au départ une musique composée en 1989 par Michel Redolfi pour l’inauguration du nouveau Musée Matisse de Nice et basée sur les gouaches découpées réunies dans le recueil de lithographies «Jazz» (1947).

En 2013 à Nice, dans le cadre de l’Eté Matisse, création de la nouvelle version sous forme d’une installation vidéo à découvrir, plongé dans de grands fauteuils sonores conçu avec le designer Christoph Harbonnier.

C’est une immersion méditative et sensorielle qui est proposée, offrant un parcours vibratoire dans les formes et les couleurs de l’ouvrage. Matisse aurait sans doute souhaité que l’on prenne le temps de progresser dans son livre, en le déchiffrant page après page comme un musicien savourant une partition. La présentation intimiste – et confortable - au Palais Lascaris est en résonance avec cet art de vivre littéral, promu dans le fameux texte swing du « bon fauteuil ».

« Ce que je rêve, c’est un art d’équilibre, de pureté, de tranquillité, sans sujet inquiétant ou préoccupant, qui soit, pour tout travailleur cérébral, pour l’homme d’affaires aussi bien que pour l’artiste des lettres, par exemple, un lénifiant, un calmant cérébral, quelque chose d’analogue à un bon fauteuil qui le délasse de ses fatigues physiques » (Henri Matisse, Notes d’un peintre).

AUDIONAUTE 2017

contact