Le tramway de Nice
Un design sonore personnalisé inaugurant le principe des sonals. Un système de diffusion performant pour le confort des voyageurs

écouter et lire la suite...

Les voix du Tramway

Sonals évolutifs

reportages...

Les sonals du tramway de Nice

design sonore

Michel Redolfi entreprend en 2007 une approche inédite des messages à bord d’un tramway avec l’inauguration de la ligne 1 de la ville de Nice. En lieu d’une signature sonore unique à chaque arrêt, comme cela se pratiquait jusqu’alors, il conçoit un ensemble de miniatures qui encapsulent les messages d’information au sein de phrases musicales variant de station en station et au fil des heures. Il nomme ce format d’annonce enrichie et variable sonal, pour le différencier du jingle immuable de type SNCF.

En tant que compositeur Michel Redolfi a réalisé l’ensemble des musiques et des enregistrements vocaux. En tant que designer il a conçu un système de diffusion innovant qui assure un confort d’écoute unique dans un transport en commun.

2007-2017
En cette année 2017, les sonals bouclent leur première décennie de diffusion ininterrompue dans le tramway de Nice. Des mises à jour avec de nouveaux sonals  ont été intégrées chaque année.  Avec une moyenne de 35 millions de passagers l’an (100 000 jour), les sonals ont su créer un accompagnement pérenne  et chaleureux pour voyager à l’oreille dans la cité.

Les voix du tramway / casting

Michael LONSDALE

Daniel MESGUICH

Jean-Pierre HUARD

Gabrielle GALLIANO

Jennifer MOREAU

Lanie GOODMAN

Marina DEL GAUDIO

Adam REDOLFI

Yves ROUSGUISTO

Une polyphonie vocale

L’esprit de variation des sonals est sous-tendu  par un casting de voix multiples qui annoncent les stations : Acteurs du cinéma et de la scène comme Michael Lonsdale, Daniel Mesguich et Jean-Pierre Huard. Voix de la radio avec Gabrielle Galliano (FIP), voix d’enfants, voix et instruments du  terroir avec Yves Rousguisto… enfin grâce au Sonomaton, un dispositif automatisé installé à la foire de Nice au printemps 2007, un grand nombre de niçois ont pu enregistrer un essai vocal. Un jury sélectionna 3 voix, des « vox populi » qui ont ainsi intégré le chorus des locuteurs professionnels.

Cet ensemble de timbres vocaux singuliers a permis de créer un esprit de compagnie de théâtre à bord, une présence vivante qui humanise la rame et accompagne sans jamais lasser, les passagers depuis 10 ans.

Sonals évolutifs dans la journée,
renouvelés en saison

Les voix et les musiques évoluent régulièrement dans la journée, baissent en niveau la nuit, prennent une autre tonalité le week-end. Des collections spéciales de sonals sont introduites au cours des saisons :  Série Jazz pour swinger au cœur de l’été. Sonals d’hiver cristallins pour célébrer les fêtes de fin d’année.

Le concept d’annonces à variation permet de conserver l’éveil des passagers en apportant des climats synchronisés avec le passage du temps. Ainsi, la diction des principaux locuteurs adopte un ton différent pour le jour et pour la nuit. Le niveau sonore également se modifie suivant les heures de traffic.

Enfin, selon un principe de tirage aléatoire, les annonces sont traduites alternativement en anglais et en italien à la desserte des gares et en niçois quand le tram s’arrête dans des quartiers traditionnels.

400 séquences musicales journalières

Michel Redolfi a composé au total plus de 400 sonals pour répondre à tous les cas de figure. Embarqués dans le système multimédia de chaque rame, ils sont déclenchés à l’approche des stations par GPS. Une horloge synchronise les versions du matin, de l’après-midi ou du soir

Durant le week-end, une partie des sonals composés pour le centre ville s’enrichit de paysages sonores restituant dans  la rame les ambiances des quartiers traversés : Criées du marché de la Libération, bruissements de la foule au cours Saleya, carillons de la cathédrale sont audibles comme si les vitres s’ouvraient sur la cité.

Le design sonore du Tramway - reportage FR3

AUDIONAUTE 2017

contact

L