design sonore

NAUSICAA
Le Centre National de la Mer
Création de l'identité sonore
Design son des scénographies depuis 1991
Design son et nouveaux équipements audio
de la muséographie 2018

 

site NAUSICAA

En 1991, date d'ouverture du Centre National de la Mer NAUSICAÄ de Boulogne sur Mer, le studio AUDIONAUTE est associé à la conception de son identité sonore et du design son de l'ensemble des espaces scénographiques et muséographiques.

Depuis 27 ans,  le studio AUDIONAUTE innove de nouveau systèmes de diffusion, régénère régulièrement les contenus sonores des nouvelles scénographies, des expositions temporaires, en les adaptant aux évolutions successives de l'architecture, en résonance avec l’univers poétique et scientifique de son architecte Jacques ROUGERIE.

L'architecture futuriste de Jacques ROUGERIE et la muséographie d'Henri ROUVIERE pour la nouvelle version du centre NAUSICAA 2018 annoncent une suite d'innovations acoustiques et de créations sonores inédites conçues par les équipes du studio AUDIONAUTE.

CD Design Sonore NAUSICAA 2007

Le parcours du nouveau
Centre de la Mer NAUSICAA.

Vivre l'expérience acoustique des Hautes Mers au travers d'enregistrements sous-marins, musiques électroniques et instrumentales.

18 espaces

Une scénographie d'Henri ROUVIERE,
mise en son par l'équipe AUDIONAUTE sous la direction de Michel REDOLFI.

130 enceintes - 60 pistes
des systèmes sonores innovants.

Installation et programmation :
Daniel BORREAU. / Rock Audio

 

Musiques de Michel Redolfi en association avec Damien Farsetti et Christoph Harbonnier.

Le design sonore de  NAUSICAA.

La scénographie de Nausicaa tient une place inédite sur la scène mondiale des grands aquariums. Le design sonore est pleinement intégré dans la scénographie du parcours de visite, au même titre que l’information scientifique et la présentation des collections vivantes. La musique n’est pas un bain ambiant, mais une orchestration de sons pensés pour épouser l’architecture intérieure du bâtiment, tout en enrichissant le parcours d’une dimension sensible. C’est pour cela, que depuis près de trente ans je conçois mes installations dès le stade des plans avec les concepteurs de Nausicaa eux-mêmes : Son directeur Philippe Vallette, l’architecte Jacques Rougerie et pour les Hautes Mers, le scénographe Henri Rouvière. Les équipements de diffusion sont ainsi intégrés pendant la construction du bâtiment pour en exploiter au mieux les possibilités acoustiques, pour magnifier ses volumes.

Les Hautes Mers, est un thème qui se décline forcément en grand format avec ses animaux géants, ses flux puissants et ses profondeurs vertigineuses. Les hautes mers offrent une galaxie de sons réels et imaginaires que j’ai créés avec l’équipe de mon studio Audionaute. Les sensations sonores sont au rendez-vous, en grand format et souvent sensorielles, grâce à des dispositifs de diffusion très innovants. Mais pour ce nouveau parcours, j’ai fait appel également à la palette de l’orchestre, au piano même pour créer des touches lyriques sur le parcours. Un siècle après sa disparition, Debussy reste ma référence affective pour l’évocation de la Mer. Mais également  la littérature et le cinéma d’anticipation sous-marine, de Jules Verne à James Cameron (Abyss). De ce mixage d’influences a émergé l’inspiration des musiques et atmosphères des Hautes Mers.

Cette musicalité dans le parcours  didactique est souvent l’écrin qui présente de nombreux enregistrements originaux captés au dessus et au dessous des océans, révélant une audio-diversité étonnante.  C’est dans l’océan indien, que j’ai pu capter l’étonnant code sonore du cachalot : Au printemps 2017, avec le cinéaste René Heuzey, nous avons organisé une expédition de prises de son sous-marine au large de l’Ile Maurice pour enregistrer au plus près les mystérieux signaux des géants des mers, jusque là jamais bien captés. J’ai pu m’immerger en apnée au sein d’un groupe de cétacés et micro submersible en main, enregistrer pour la première fois leur langage littéralement extra-terrestre. Une expérience de « close contact » exceptionnelle qui a été intégrée dans la bande son du film 360° consacré à ces cachalots.

 

Qu’en est-il de l’expérience des visiteurs ?
 Je souhaite au final qu’ils vivent le design sonore comme la bande son d’un film au relief étonnant. Catalyseur émotionnel, le son se fond dans les autres expériences de la visite, quelles soient visuelles (éclairages et vidéos) ou inter-espèces (le face à face avec les poissons). Le design son, c’est la 4ème dimension, sensible et transparente de la visite. On se souviendra du passage magique d’une raie Manta le long de son immense carreau, sans se rendre compte que l’atmosphère musicale est générée sur le vitrage même, donnant le sentiment que le son émane de l’eau.

Les systèmes sonores expérimentaux participent ainsi à la notion d’un son sensoriel, qui sollicite le visiteur pleinement : Projecteurs de son balayant tout l’espace du plancton pour essaimer des nuages de krill, banquette sensorielle pour flotter face aux mérous et surtout la salle de spectacle face au grand bassin immergeant les visiteurs dans une spatialisation sonore diffusée en 16 points puissants

Au total, les hautes mers c’est une haute technologie électroacoustique de près de 130 enceintes de toutes tailles diffusant 60 pistes sonores. Dans le nouveau vaisseau de Nausicaa,  c’est la salle des machines du design sonore, le moteur de l’imaginaire auditif.

 

Michel Redolfi est compositeur et designer son.
Fondateur du concept de la musique subaquatique, il transpose cette expérience dans des installations sonores immersives adaptées aux espaces publics et transports de demain. Il est en charge de la conception sonore et musicale de Nausicaa depuis son ouverture en 1991.

Reportage FR3- Le design sonore du Centre de la Mer NAUSICAA 2018

AUDIONAUTE 2018

contact

 

Qu’en est-il de l’expérience des visiteurs ?
 Je souhaite au final qu’ils vivent le design sonore comme la bande son d’un film au relief étonnant. Catalyseur émotionnel, le son se fond dans les autres expériences de la visite, quelles soient visuelles (éclairages et vidéos) ou inter-espèces (le face à face avec les poissons). Le design son, c’est la 4ème dimension, sensible et transparente de la visite. On se souviendra du passage magique d’une raie Manta le long de son immense carreau, sans se rendre compte que l’atmosphère musicale est générée sur le vitrage même, donnant le sentiment que le son émane de l’eau.

Les systèmes sonores expérimentaux participent ainsi à la notion d’un son sensoriel, qui sollicite le visiteur pleinement : Projecteurs de son balayant tout l’espace du plancton pour essaimer des nuages de krill, banquette sensorielle pour flotter face aux mérous et surtout la salle de spectacle face au grand bassin immergeant les visiteurs dans une spatialisation sonore diffusée en 16 points puissants

Au total, les hautes mers c’est une haute technologie électroacoustique de près de 130 enceintes de toutes tailles diffusant 60 pistes sonores. Dans le nouveau vaisseau de Nausicaa,  c’est la salle des machines du design sonore, le moteur de l’imaginaire auditif.

 

Michel Redolfi est compositeur et designer son.
Fondateur du concept de la musique subaquatique, il transpose cette expérience dans des installations sonores immersives adaptées aux espaces publics et transports de demain. Il est en charge de la conception sonore et musicale de Nausicaa depuis son ouverture en 1991.